Ou comment accéder à sa mémoire corporelle

 

La kinésiologie sert à évacuer le stress lié à des émotions parfois très anciennes ayant un impact sur notre quotidien.

De ses origines liées à la chiropraxie et à la médecine chinoise jusqu’aux approches actuelles, la kinésiologie s’appuie sur le rapport étroit entre nos muscles et nos émotions. Cette approche globale de l’être met en évidence la relation entre le tonus musculaire et un stress qui peut se révéler au niveau physique, psycho-émotionnel, biochimique ou énergétique.
La kinésiologie sert à évacuer le stress lié à des émotions, parfois très anciennes, et ainsi d’éliminer les barrières qui empêchent d’avancer, de mieux se comprendre, d’enlever les doutes, les angoisses.
La syntonisation (ou réglage de la fréquence émotionnelle de la personne) permet d’adapter les corrections afin de dénouer les blocages et de rétablir l’équilibre.

Le corps n’oublie rien de notre vécu, des émotions ressenties…

Déroulement d’une séance :
La priorité de la séance est déterminée par la syntonisation (ou l’art de cibler l’objectif prioritaire de la personne qui consulte) associée à un test musculaire doux. En lien avec l’objectif, l’émotion principale est trouvée et donne accès à la mémoire du corps pour mieux gérer le stress : Le corps n’oublie rien du vécu de la personne, des émotions ressenties…
La kinésiologie permet ainsi d’avoir accès au premier événement qui a fortement impacté la personne et d’apporter les corrections adaptées afin de retrouver tout son potentiel.
Les séances permettent au consultant de travailler sur un objectif qui lui est propre. Installé sur une table de massage, la personne exprime sa problématique du moment, sans obligation de détailler les événements vécus.
Le déroulement de la séance varie d’une fois sur l’autre et s’appuie sur une technique de travail la plus adaptée à la personne.
La séance dure environ 1 heure. A l’issue de ce travail, le consultant ressent déjà un bien-être évaluable par rapport à l’objectif initial.
Un temps d’intégration peut être nécessaire entre 2 rendez-vous. La fréquence et le nombre de séances est propre à chacun, selon l’objectif travaillé.

Terrain de jeu :
Stress, douleur, confiance en soi, optimisation des performances, aide à l’apprentissage (compréhension, mémorisation, concentration), dépassement des schémas répétitifs, des auto-sabotages, des problèmes relationnels…

Un peu d’histoire…

Aux Etats-Unis dans les années 1960, le Dr Goodheart, chiropracteur, s’aperçoit que le manque de tonicité d’un muscle est souvent lié au dysfonctionnement d’un organe. Afin de prévenir ou soigner certains troubles, il conçoit alors des tests musculaires manuels destinés à détecter les muscles faibles.

Dans les années 1970, John Thie fait connaître la kinésiologie en montrant la relation étroite entre les muscles
et les méridiens.

Puis le Dr Dennison met au point des exercices facilitant la relation entre les hémisphères droit et gauche du cerveau, méthode appelée Kinésiologie Educative.

Depuis les années 1980, la kinésiologie se développe largement par l’utilisation du test musculaire qui permet
de rechercher les causes et les solutions des maux adaptées à la personne.

« Le Concept 3 en 1 » approfondit l’intégration corps/mental en défusant les stress émotionnels.

Le kinésiologue s’intéresse donc tout particulièrement à la fonction neuromusculaire dans sa relation
avec les mécanismes régulateurs physiologiques structurels, chimiques et émotionnels.
Le praticien utilise le test musculaire au cours d’une séance pour des évaluations neurologiques fonctionnelles.

En pratique, 3 approches principales…

  La Santé par le Toucher (Touch for Health) :
Une méthode inspirée des traditions orientales et occidentales qui met en circuit l’émotion avec le système énergétique de la personne. Le test musculaire et les méridiens permettent de déceler et lever les blocages
qui nous empêchent de disposer de tout notre potentiel.

  La Kinésiologie Psycho-Emotionnelle (Concept 3 en 1) :
Identifier et transformer les émotions et pensées négatives liées aux événements de notre histoire (personnelle ou familiale) et de se fixer un nouvel objectif, positif et dynamique sur les 3 plans (mental, émotionnel, physique).

  La Kinésiologie Educative (Gymnastique Cérébrale) :
Une technique pour stimuler les fonctions cérébrales afin d’améliorer ses capacités physiques, d’apprentissage, de compréhension, de mémorisation, de communication. Cette approche est adaptée à tous, jeunes et moins jeunes !

La kinésiologie ne se substitue ni à une démarche psychologique ni à un acte ou traitement médical. Ni diagnostic posé ni traitement prescrit, secret professionnel assuré.